Kobe, un fan más de Neymar